Preparation et consommation du kratom

Types de kratom

Il y a différents types de kratom sur le marché : feuilles, poudre et extrait. L'extrait et la poudre sont en général plus forts que les feuilles, mais tout dépend de l'âge et de la qualité de l'arbre dont on a pris les feuilles. Certains sites offrent un "mélange de feuilles ", c'est-à-dire un mélange de feuilles de différentes qualités. Ces feuilles conviennent très bien pour préparer un extrait. Vous trouverez aussi des feuilles sélectionnées de haute qualité (ou de la poudre : normalement c'est juste des feuilles moulues). Ces feuilles sont plus chères, mais vous aurez besoin d'une quantité plus petite. Il est difficile de dire quel produit est le meilleur. Essayez de trouver un fournisseur fiable qui peut vous garantir du kratom d'une bonne qualité constante.

Dosage

kratom capsules
A part de votre poids et votre sensibilité, le dosage du kratom dépend surtout de la qualité. Normalement, 5-10 grammes devraient suffire pour un débutant. Il faut baisser la dose quand vous prenez de la poudre ou de l’extrait, parce qu’ils sont généralement plus forts (3-5 grammes). Kratom n’a pas d’effet accrocheur quand utilisé de façon responsable et pas plus qu’une ou deux fois par mois. Par contre, les usagers fréquents éprouveront le besoin d’augmenter la dose après quelque temps.

Préparation et consommation

Il a plusieurs façons de prendre le kratom: mastiquer, fumer ou laisser infuser. Cette dernière méthode est sans doute la plus facile et appétissante.

En Thaïlande on mâche des feuilles fraîches. Les feuilles séchées peuvent aussi être mastiquées, mais comme elles sont assez dures, il est préférable de les pulvériser avant. Il faut mâcher assez longtemps. La majorité des gens boivent de l’eau chaude ou du thé après.

Une autre méthode est de fumer le kratom, mais cela n’a pas d’avantages, parce que la quantité de feuilles qui constitue une dose normale est trop grande.
kratom thé
Le méthode le plus appétissant est probablement de faire du thé de kratom:

  • mettre 5-10 grammes de kratom à de l'eau chaude et laisser infuser pendant quelque temps.
  • Ajouter du thé et du sucre ou du miel à goût.

Vous pouvez préparer un extrait résineux en bouillant longtemps les feuilles et conserver cet extrait pour l’utiliser plus tard. De petites pièces de l’extrait peuvent être mastiquer ou être dissoutes dans de l’eau chaude. Certains gens aiment mélanger le kratom à du thé normal ou à du thé vert pour améliorer le goût. Ajoutez du sucre ou du miel à goût.

Il est aussi possible de faire un extrait liquide. Voici une recette de base , trouvée sur internet:

  1. Mettre 50 grammes de feuilles sèches et pulvérisées dans une casserole et ajouter 1 litre d’eau.
  2. Faire bouillir à feu doux pendant 15-20 minutes.
  3. Passer le thé au tamis et conserver le liquide dans une autre casserole. Presser les feuilles pour faire sortir le liquide.
  4. Remettre les feuilles dans la casserole et ajouter encore un litre d’eau. Répéter 2 et 3. (Après avoir tamisé les feuilles pour la deuxième fois, vous pouvez les jeter)
  5. Mettre la casserole avec les deux liquides au feu et faire bouillir jusqu’à ce qu’il ne reste que 100 ml environ.

La même préparation peut aussi être appliquée avec des quantités plus grandes ou plus petites en modifiant simplement la quantité d’eau ajoutée. Le thé du kratom se conserve dans le frigo pendant cinq jours environ. En ajoutant de l’alcool, vous pouvez le conserver dans le frigo pendant plusieurs mois. Pour cela ajouter environ 10% d’alcool, c’est-à-dire une partie vodka (whiskey, rhum etc.) pour trois parties de thé de kratom.

En général, il n’est pas recommandable de combiner les drogues. Toutefois, certaines combinaisons sont considérées très agréables et sûres par un nombre de usagers. Le kratom se combine sans problèmes au thé. On l’a aussi combiné à une infusion de fleurs rouges de coquelicot (Papaver rhoeas) qui est lui-même un narcotique très, très léger, et avec une infusion euphorisante faite de lotus bleu (Nymphaea caerulea). Le kratom peut sans problèmes être combiné avec une petite quantité d’alcool, mais évitez les grandes quantités. Certains gens éprouveront le besoin de fumer du tabac ou du cannabis après avoir pris du kratom.
Il est important de ne pas utiliser le kratom trop souvent. SVP lisez la page des avertissements!


Ajouter un commentaire

Type the characters you see in this picture. (verify using audio)
Type the characters you see in the picture above; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.